Appel à manifestation d’intérêt - Programme Polynnov - Nāhiti

Actualités ,
Le Programme Polynnov - Nāhiti vise à accompagner les porteurs de projets innovants en Polynésie française pour la maturation et le développement de leur projet sur une période de deux ans.

 

Polynnov est proposé par le consortium RESIPOL+[1] dans le cadre du projet Nāhiti, pré-sélectionné sur la phase 1 du Plan d’Innovation Outre-Mer. Le Programme sera lancé début 2023 sous réserve que le projet Nāhiti soit définitivement sélectionné et financé par le Plan d’Innovation Outre-Mer.

 

 

Polynnov proposera un dispositif complet d’accompagnement à des projets innovants apportant une solution performante à un défi clé du territoire polynésien (l’innovation attendue n’est cependant pas nécessairement technologique : il peut s’agir d’innovation frugale ou low-tech, sociale, managériale ou autre).

 

Cet accompagnement sera proposé sur une durée de deux ans et comprendra :

  • un socle commun : acquisition et renforcement de compétences fondamentales pour tous les porteurs sélectionnés ;

  • un ensemble de blocs de services mobilisables aux différentes étapes du projet : idée, émergence, montage, pilotage et valorisation/création de valeur.

 

 

Les porteurs de projet doivent être établis en Polynésie française, et les projets doivent s’inscrire dans au moins une des thématiques suivantes (voir détail dans le texte de l’Appel à manifestation d’intérêt) :

  • Énergie renouvelable
  • Économie circulaire
  • Résilience face au changement climatique et aux risques naturels
  • Préservation et valorisation des ressources naturelles
  • Alimentation saine et durable
  • Valorisation des ressources humaines

 

Les projets seront évalués par un jury multidisciplinaire. Une dizaine de projets innovants seront sélectionnés au terme du processus.

 

15 projets innovants seront pré-sélectionnés en vue d’une audition. La liste des projets innovants auditionnés sera communiquée le 19 août 2022 au plus tard. Les auditions auront lieu dans la semaine du 29 août 2022 à l’Université de la Polynésie française (campus universitaire d'Outumaoro). Les porteurs de projet pourront solliciter une modalité distancielle en fonction de leur lieu de résidence.

 

La liste finale des projets de fort impact sélectionnés sera annoncée avant le 07 septembre 2022.

Les candidats devront faire parvenir leur dossier de candidature par courrier électronique avant le 30 juin 2022 à 12h à l’adresse : ami-nahiti@upf.pf

 

Ce dossier comprendra :

  • Le document de candidature au format pdf selon le cadre fourni dans le dossier de consultation

  • Les annexes obligatoires spécifiées dans le document de candidature :

    • CV du porteur et de ses partenaires

    • lettre de manifestation d’intérêt signée par le porteur du projet

  • Le cas échéant, d'autres annexes facultatives en soutien au projet :

    • Programme de travail et planning détaillé du projet de type Gantt

    • Présentation du projet (ppt, vidéos, etc…)

    • Documents, présentation des prototypes

    • Autres documents à l’appréciation du porteur

 

Les différents éléments du dossier de consultation peuvent être téléchargés via les liens suivants :

 

Pour toute question, contacter :  ami-nahiti@upf.pf

 

[1] Le consortium RESIPOL+ est une communauté de partage, d'échange et de coordination dans tous les domaines de la recherche et de l’innovation, réunissant sur le territoire polynésien des partenaires universitaires, des organismes de recherche et d’innovation, des instances du Pays et de l’État, des acteurs associatifs et socio-économiques au cœur des dynamiques de partenariat public-privé. Il a pour membres l’Université de la Polynésie française (UPF), la Chambre de Commerce, d'Industrie, des Services et des Métiers (CCISM), le Cluster Maritime de Polynésie française, le CNRS, la FrenchTech Polynésie, le Gouvernement de la Polynésie française, le Haut-Commissariat de la République en Polynésie française, l’Ifremer, l’Institut Louis Malardé, l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), et l’Université de Californie-Berkeley, à travers la Station Gump située à Moorea.